[VAKO MARC ANOH, maître chanteur sur internet ?]

On en finira donc pas de sensibiliser les jeunes qui ont trouvé un jeu passionnant. Pour faire des bêtises et choquer les mœurs, ce sont de véritables champions. Le sexting a encore frappé sur la lagune ébrié. Et comme ce qui est la mode se retrouve sur Myperfectstyle, nous venons encore une fois vous présenter un jeune qui devenu célèbre par son manque de maturité. Le jeune Vako Marc Anoh aujourd'hui devra répondre de ses actes devant la justice ivoirienne pour une histoire de chantage et diffusion d'image nue moyennant des rapports sexuels. Il faut dire qu'il risque gros pour cet acte immature. Myperfectstyle invite par la même occasion la jeunesse à plus de maturité. Une vie radieuse ne peut pas se construire dans le désordre et avec des actes répréhensibles. Grandissez ! Soyez matures et responsables ! L'avenir d'un pays repose sur sa jeunesse et nous rêvons de voir une jeunesse au travail, posant des actes louables. Les détails de l'affaire vous sont donnés juste en bas de ces lignes. Bonne lecture.

Source gouvernementale : http://cybercrime.interieur.gouv.ci/

Le 13 mai 2016, VAKO MARC ANOH âgé de 20 ans a été interpellé par les agents de la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC). Il est suspecté d'être un maître chanteur sur internet.

La Direction de l'Informatique et des Traces Technologiques (DITT) a été saisie par dame X pour chantage et diffusion d'image nue moyennant des rapports sexuels. Les enquêtes sur le terrain ont permis de mettre la main sur le suspect. Conduit dans les locaux de la PLCC, l'analyse des éléments en sa possession par le Laboratoire de Criminalistique Numérique (LCN) a révélé bons nombres de choses. Le LCN a découvert que le suspect se faisait appeler « SABRINA MONTEIRO » sur les réseaux sociaux. Ce personnage était une jeune française agent artistique. Dans les échanges avec dame X, elle serait à la recherche de jeune fille aux corps parfaits, sans tâche pour des tournages de clips. Elle lui a donc demandé d'envoyer des photos d'elle nue pour qu'elle puisse apprécier avant de la prendre dans son équipe. Par la suite, ces photos ont été utilisées par le suspect pour faire chanter dame X, avec son vrai profil sur les réseaux sociaux. Des messages de menaces de publication ont été découverts. Il a exigé de sa victime d'avoir des rapports sexuels en échange de la non publication de ces photos sur internet. Le suspect connaissait physiquement la victime de par le passé, ils habitent le même quartier et avec une histoire semblable avait eu des relations sexuelles avec elle. Interrogé, le suspect déclare ne pas être un cyberdélinquant. Il ajoute qu'il a créé ce profil parce qu'il voulait avoir un moyen de pression sur dame X qui refusait d'avoir de nouveau des rapports sexuels avec lui. A l'aide des photos obtenues par son faux profil, il exigea donc à cette dernière de s'exécuter sous peine de diffusion de ces photos sur les réseaux sociaux.

En définitive, VAKO MARC ANOH alias « SABRINA MONTEIRO » pourrait être pour utilisation frauduleuse d'éléments d'identification de personne physique, diffusion et chantage de diffusion d'image à caractère sexuel et escroquerie sur internet. Il a été conduit devant les autorités compétentes pour répondre des actes qui lui sont reprochés.

Tag(s) : #sexting, #chantage, #photos, #nues, #Vako marc anoh

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :