Ingrid Bassama
Ingrid Bassama
Ingrid Bassama
Ingrid Bassama
Ingrid Bassama
Ingrid Bassama
Ingrid Bassama

Ingrid Bassama

Fiche de présentation 

Nom: Ingrid Bassama
Hauteur : 1m73
Poids: 51kgs
Pays: Cameroun

 

 

Comme vous l’avez constaté depuis quelques semaines, Myperfectstyle a décidé de vous présenter chaque semaine les mannequins The model's Africa de la semaine (homme et femme). Cela a été possible grâce à notre récent partenariat avec The model's Africa qui continue de faire un travail colossal pour la promotion des mannequins d'Afrique. Cette semaine, la gagnante nous vient du Cameroun. Elle se nomme Ingrid Bassama. De son mètre, soixante-treize pour cinquante et un kilogrammes, Ingrid Bassama possède les mensurations idéales pour assurer une prestation de qualité sur les plus grands T de la planète. Nous lui transmettons toutes nos félicitations pour sa brillante victoire au concours de mannequins The model's Africa de cette semaine. Mais qui est Ingrid Bassama ? Nous vous invitons à la découvrir dans la suite de cet article 

 

Le parcours d'une combattante : 

 

NGO MBELEG BASSAMA ELODIE INGRID, pour les amis et la famille c'est Elodie et pour le travail c'est Ingrid Bassama comme le profil Facebook. J'ai 1,73 pour 51 kgs mes mensurations 85-63-94, j'ai 21ans et je suis de nationalité Camerounaise. Normalement, j'ai commencé à l'âge de 17ans mais j'ai dû interrompre pour des raisons scolaires, et j'ai repris juste après mon Baccalauréat plus précisément en Février 2014. Je fais partie de la grande majorité de ceux pour qui il faut beaucoup batailler au début pour ce faire connaître, faire face aux injures aux moqueries et aux rejets par certaines autres personnes, pourquoi ? On ne sait pas surtout quand tu es jeune dans le milieu.

 

J'ai choisi le mannequinat premièrement pour m'aider à m'affirmer à apprendre à m'aimer donc à m'accepter telle que je suis car il n'existe pas de perfection physique ce que je travaille toujours jusqu'à présent car il y a encore en moi des séquelles de l'enfance dues aux injures, et deuxièmement car je ne peux plus m'en passer ma vie tourne autour du mannequinat même mes projets futurs. Comme je disais tout en haut comme difficultés il y avait un certain rejet inexplicable je n’étais pas si mauvaise mais bon...

 

J'ai beaucoup travaillé pour être parmi les meilleures voir la meilleure et c'est à partir de là que tout c'est déficelé seul, pas un pas un pas sans moi. Mais avec le peu de temps les difficultés ont reprise surtout du fait que je fasse pas une taille internationale malgré la bête de scène que je suis, l'impression que je dégage quand je preste donc voici mon véritable calvaire me faire accepter malgré mon insuffisance de taille sans oublier le problème que je rencontré pour les castings photos c'est souvent une perte de temps pour moi car mon visage et ses traits sont un peu difficile à manipuler pour eux, je pense ils aiment les visages bien fait très commerciaux, du suis belle pas d'efforts d'angles et autre...

 

Mes plus grandes joies, uhm jamais j'oublierai le casting du ASFW à Douala c'était où tout à commencer avec mon look à l'appui, c'était juste... I'm speechless il fallait être en moi pour comprendre sans oublier que c'est le seul casting qui ne tient vraiment pas compte du critère taille cet évènement permet à tous de s'exprimer du plus court au plus long pour cela je passe un Big Up à Mr NGAKO PIWELE Grégoire, de plus j'ai fait de belles rencontres sur le plan professionnel, sans oublier toute la joie que je procure à ceux qui communique avec moi quand je preste, tout mon amour que je les offre et qu'il m'offre en retour ça c'est super🙏🏾.-Pour ceux que je m'en souvienne comme styliste j'ai défilé pour Aku Norbert, Miss Boss, Jemann, Dio Ali, et d'autres... J'ai pas réalisé beaucoup de shootings commerciaux comme de défilé à cause de la peur de voir ce que je donne en photo et la peur de l'appareil MAIS récemment pour Angie Flore Paris j'ai posé pour sa marque de lingerie.

 

J'ai commencé aussi à de plus en plus collaborer avec les photographes comme ma dernière photo avec Xavier Messina afin de briser cette barrière entre l'appareil et moi. J'ai posé nu en body painting avec Christian Sankeur et Keulion, je pense c'est ma spécialité, j'aime poser nu c'est ce qui a de plus artistique juste son corps et rien d'autres. Les podiums qui m'ont marqué sont ASFW 2014, le CAAF à Buea 2014, Candy Lingerie 2015, made of black concours jeune styliste Cameroun, le FIAFA 2016 pour ne citer que ceux-là. Malheureusement non je n’ai pas encore eu cette occasion mais il y a un qui m'a été proposé j'attends la confirmation, ça me ferai une joie d'aller apprendre ailleurs et de leurs donner le peu de me savoir. J'ai participé à des concours comme Elite Model Look, et même Miss Cameroun.

 

Définitivement je crois suis pas une Miss 😂 les concours de beauté ce n’est pas mon truc je me contente pour l'instant de mes plateaux et des photos, peut-être plus tard qui sait ? "Faire de chaque jour un objectif particulier pour attendre l'objectif final" ca c'est l'une de mes citations que j'essaie de mettre en pratique au quotidien de plus que depuis ce Janvier j'ai fait la rencontre de la danse plus précisément la contemporaine, l'afro contemporaine et la traditionnelle. C'est un univers magique avec de nouvelles disciplines de nouveaux défis de nouvelles rencontres un nouveau publique rien à voir avec le mannequinat mais les deux le vont bien. Je compte être un touche à tout dans le milieu artistique (mon dernier shooting réalisé par Xavier Messina met en exergue mon côté créatif car j'ai été le modèle et le MUA et le hairstyle) donc dans l'avenir en plus de la danse je vais embrasser la photographie surtout le maquillage un peu la coiffure artistique.

 

Actuellement je me bats pas mal à transmettre aux autres le peu de savoir que j'ai acquis sur la façon de défiler je travaille plus avec les hommes et le message passe plutôt bien (ils sont fiers de moi et je suis fière de nous). Et en ce qui concerne le mannequinat même c'est un milieu très difficile avec des personnes belles et différentes les unes des autres il y a pas de meilleurs que d'autres nous sommes tous différents avec un brin spécial que l'autre n'a pas et ne peut pas apporter. Donc tous ce que je peux dire c'est que demain je serai là où je ne suis pas aujourd'hui je continue à monter les escaliers et à croire en moi l'avenir nous en dira si c'est vraiment pour moi car dans ce cas rien ne pourra m'empêcher d'attendre le sommet de la pyramide.

 

 

À tous ceux qui veulent se lancer je vous dis beaucoup de courage croyez en vous et surtout ne tromper pas la mode "car elle est comme une femme jalouse ou tu es avec elle ou tu es avec elle le jour tu pars et tu reviens tu auras de ses nouvelles". Travaillez, travaillez et travaillez c'est que c'est à qui paye. Un grand merci à mes coachs ils vont se reconnaître Alex Adjiang, Schmitt Jefferson et Pascal Ngon. Un merci à tous ceux qui me soutiennent de près comme de loin et un merci spécial à ceux qui m'ont rejeté et qui me rejettent toujours c'est grâce à vous je suis là. Un merci à moi-même pour mes efforts et ma patience et le meilleur pour la fin un merci à Mon Dieu, l'unique.

[Ingrid Bassama, mannequin The model's Africa de la semaine]
Tag(s) : #ingrid, #bassama, #mannequin, #the model's africa, #concours

Partager cet article

Repost 0